vendredi 22 avril 2016

Les députés européens Ripoux-blicains trahissent les Français ! par Michel SALANON

NON à la Turquie dans l’Europe - Une fois de plus, la presse écrite française, dans son ensemble et sous perfusion financière du pouvoir socialiste pro-islamiste (comment appeler ça autrement ?) actuellement en place, ne nous dit pas tout !



Les dernières nouvelles en provenance du parlement européen sont carrément affligeantes, à savoir : les députés européens « Ripoux-blicains », toujours aussi soumis au mondialisme pro-islamiste, ont presque tous voté favorablement pour la poursuite des négociations sur l’entrée de la Turquie dans l’UE et pour le maintien de l’immigration massive.

Puisqu’ils n’ont pas honte, moi non plus : leur conduite irresponsable est dégueulasse !

Il n’a échappé à personne que la France est littéralement saignée par des facteurs sociaux, économiques et politiques, dont tout le monde admet qu’ils sont très préoccupants, à savoir :
- la dette abyssale de l’État,
- la gestion déficitaire alarmante des finances publiques,
- la participation excessive au financement de l’U.E. qui lui coûte plus de milliards d’euros qu’elle n’en reçoit,
- le fameux « espace Schengen » qui s’avère être une fumisterie de politicien(ne)s mondialistes en mal d’idée novatrice,
- l’abandon des agriculteurs français à leur mort lente organisée par les lobbies anti-France, qui gravitent autour du Parlement européen,
- un niveau de chômage jamais atteint, malgré les promesses mensongères de « Moi-Président », avec à la clé un appauvrissement grandissant des Français,
- les PME étouffées par les papiers, coûts d’exploitation et taxes,
- un envahissement jamais vu de produits étrangers fabriqués dans des pays où les normes techniques et sociales sont bafouées,
- une invasion migratoire dévastatrice, provoquée par un abus de pouvoir des dirigeants allemands et français en mal de communication, qui coûte terriblement cher aux pays européens.

Il est bon de rappeler quelques tartufferies des « Ripoux-blicains » qui osent encore se prétendre « de droite » : cette fois ils ont compris, c’est juré, ils savent, croyons-les ils ont changé, ils ont entendu le message de toutes les élections dites intermédiaires, ils ont promis de ne pas refaire les mêmes erreurs (…).


Et pour nous le prouver :
À STRASBOURG, ILS VOTENT FAVORABLEMENT POUR CONTINUER À NEGOCIER L’ENTREE DE LA TURQUIE DANS l’U.E., ET POUR CONTINUER À ACCEPTER L’INVASION MIGRATOIRE !


Quelques un(e)s d’entre vous ont pu penser qu’ils avaient compris et qu’ils allaient changer, eh bien, NON SEULEMENT ILS N’ONT PAS CHANGÉ, MAIS ILS MENTENT ET NOUS PRENNENT POUR DES CONS !

Ils ont même « oublié » que certains membres de leur parti sont en délicatesse (terme faible) avec la Justice française.

Dans une démocratie républicaine qui se respecte la liberté d’opinion et d’expression doit régner. Je peux donc penser et écrire que ces députés trahissent la volonté de la majorité des Français.

Et puisque la Presse-aux-ordres ne fait pas son travail, qu’elle désinforme et intoxique, le FN nous informe clairement par un communiqué de presse du 16 avril, du comportement lamentable des « Ripoux-blicains » qui veulent laver plus blanc en 2017 !

Voici ce communiqué du FN, du 16 avril, mot pour mot, extrêmement révélateur…. sauf pour les sourds et les aveugles en politique, fort nombreux à notre époque :


L’islam en Europe est une invasion.
Au parlement européen, les Républicains prennent position pour l’entrée de la Turquie et pour l’immigration de masse
Communiqués / 16 avril 2016 / Étiquettes : Immigration, Turquie
Communiqué de presse du Front National

Lors de la session parlementaire de cette semaine à Strasbourg, les députés européens des Républicains se sont prononcés pour l’immigration de masse vers l’Europe et pour la poursuite des négociations devant mener à l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne.

Les députés des Républicains, à quelques exceptions près, ont voté en faveur du rapport Metsola-Kyenge sur « la situation en Méditerranée et nécessité d’une approche globale de la question des migrations de la part de l’Union européenne », rapport immigrationniste à l’extrême.

Les élus LR ont notamment voté contre l’amendement 1 du groupe Europe des Nations et des Libertés (ENL) qui souligne l’efficacité de la politique australienne en matière d’immigration illégale.

Ils ont voté contre l’amendement 2 du groupe ENL qui dénonce les frontières ouvertes de l’Union européenne.

Ils ont voté pour le paragraphe 23 du texte, en faveur de la participation obligatoire des États membres à la réinstallation de réfugiés. Idem pour le paragraphe 46, qui souligne le « droit » des bénéficiaires d’une protection internationale de s’installer dans l’État membre de leur choix.

Ils ont voté contre l’amendement 6 ENL qui souligne la souveraineté des États membres en matière de mesures contre l’immigration illégale (sauf Arnaud Muselier qui a voté pour, et Nadine Morano qui s’est abstenue).

L’amendement 7 ENL vise à arrêter les négociations en vue de l’adhésion de la Turquie à l’UE. Les Républicains ont voté contre.

Les élus LR ont également voté contre l’amendement 8 ENL qui souligne que l’immigration de masse n’est pas une solution aux problèmes démographiques.

Quant au rapport annuel sur la Turquie, les députés LR (à l’exception d’Alain Cadec) ont voté contre l’amendement 1 du groupe ENL qui rejette la reprise des négociations en vue de l’adhésion de la Turquie.

Ils ont voté contre l’amendement 10 ENL exigeant la reconnaissance du génocide arménien par la Turquie (encore à l’exception de Cadec), alors que certains élus de gauche et d’extrême gauche ont soutenu cet amendement, comme Jean-Luc Mélenchon, José Bové et Eva Joly.

Ils ont voté contre l’amendement 15 ENL, qui s’oppose à la libéralisation des visas pour les 80 millions de citoyens turcs.

Ils ont voté contre l’amendement 17 ENL qui s’oppose à ce que le turc devienne une des langues officielles de l’Union européenne.

Sur des thèmes fondamentaux comme l’immigration et l’adhésion de la Turquie, les députés européens LR votent avec la gauche de façon quasi-systématique. Ils trompent les Français en leur faisant croire qu’ils offrent une alternative au gouvernement socialiste.

Le Front National est la seule force d’opposition réelle au service des Français, à l’Assemblée nationale comme au Parlement européen.


Mes lecteurs/trices ne pourront pas dire « je ne savais pas ».
À ne pas oublier en 2017, car il faudra nettoyer les écuries politiques : dehors les menteurs et les incapables.
MARINE VITE, TRES VITE !

Michel SALANON
Contact : largosalan@hotmail.fr




L’islam est la seule « religion » au monde

qui s’attaque à tous les Peuples de la Terre.

Combattez-le !... pour notre survie.