vendredi 1 avril 2016

Bretagne : La Forêt de Brocéliande

PATRIMOINE DE FRANCE
La rubrique hebdomadaire « Patrimoine de France » nous entraine, cette fois-ci, en Terre de Légende. La forêt de Brocéliande est une forêt mythique imaginée par Chrétien de Troyes à la fin du 12e siècle. Dans son roman arthurien le « Chevalier au lion », il invente cette forêt des merveilles en s’inspirant d’une forêt de petite Bretagne connue pour ses légendes et autres récits merveilleux, « Bréchéliant », décrite par l’écrivain normand Wace.


Avec le temps, le nom « Bréchéliant » s’est perdu. Aujourd’hui sur les cartes, on indique la forêt de Paimpont, un espace naturel remarquable entre Ille-et-Vilaine et Morbihan, le plus grand massif forestier de Bretagne.
Malgré les siècles, les deux forêts sont restées intimement liées. Entre histoire et imaginaire, à vous de choisir... ou pas ! (Source)

UNE PARENTHÈSE ENCHANTÉE

La forêt de Brocéliande s’étend sur 7 000 ha, sur un vaste territoire, aux confins de l’Ille et Vilaine et du Morbihan. Sculptée par la nature, l’histoire et les hommes, elle demeure le plus grand massif forestier de Bretagne. Son cadre somptueux à l’atmosphère envoûtante invite au rêve et à la découverte.

FORÊT DE BROCÉLIANDE OU DE PAIMPONT ?

Une forêt mystérieuse…
En réalité, la forêt de Brocéliande désignait une antique forêt de 200 000 ha, qui recouvrait le massif de Paimpont et plus largement le Porhoët, c’est à dire le « pays au travers de la forêt » (avant le XIème s).



Fidèle à ses origines, la Destination a conservé son immense envergure, de la Locminé à Bréal-sous-Montfort. Exploitée par les premiers agriculteurs, par les seigneuries successives et par les Forges, les contours de Brocéliande ont évolué pour s’établir autour de Paimpont. Voilà pourquoi les 2 appellations cohabitent aujourd’hui.



Au fil du temps, les belles futaies de feuillus de la forêt profonde ont laissé place à des taillis de chênes. La douceur du climat a ensuite favorisé l’implantation des résineux. Ces apports naturels, influencés par l’économie locale, composent une palette de paysages variés, attrait majeur du site. Bois, landes, bocages, étangs et tourbières accueillent une faune et une flore remarquables par leur richesse.

ENTREZ DANS LA LÉGENDE

…et de légendes.
Randonneurs, amoureux de la nature, citadins en quête de dépaysement succombent immédiatement à la poésie de cette contrée. Auprès d’arbres extraordinaires, le tourisme prend ici un autre sens, empreint de respect et d’émerveillement.
En toutes saisons, une vie secrète anime ce pays captivant. Au printemps, les fleurs font jaillir leurs vifs éclats. À l’automne, les feuillages arborent de somptueuses couleurs. Lors des grandes migrations, les oiseaux se donnent rendez-vous sur les étangs.
Et que dire des farfadets ou fées qui traversent vos chemins ! Sertis dans ces paysages préservés, les célèbres Forges de Paimpont, les villages de Tréhorenteuc ou de Comper content, à leur manière, les liens qui unissent les habitants à l’esprit de la forêt. (Source)

LA LÉGENDE DU VAL SANS RETOUR

Morgane
Le site le plus célèbre de la forêt de Brocéliande est le Val sans Retour : selon la légende, c’est dans cette succession de vallées resserrées que la fée Morgane enfermait les amants infidèles. 
Sous l’effet de ses enchantements, les jeunes chevaliers perdaient le sens de la réalité et erraient en ces lieux sans espoir de retour.
Les sortilèges créés par la fée Morgane pour empêcher les amants infidèles de partir ont été déjoués par Lancelot du Lac qui resta fidèle à son amour pour la reine Guenièvre.
Ce lieu légendaire se trouve près du Miroir aux fées, un lac dans lequel les fées pouvaient lire l'avenir en y jetant un grain de blé.


BROCÉLIANDE ET LA LÉGENDE DE MERLIN

Merlin
Le souvenir de Merlin l'enchanteur est partout présent en Brocéliande. Sur la crête du Val sans Retour, une formation de schistes présente une curieuse anfractuosité, surnommée le siège de Merlin. On raconte que Merlin aimait à s’y reposer le soir venu.
Au nord de la forêt de Brocéliande se trouve aussi le tombeau de Merlin, un monument dont il ne reste aujourd'hui que deux dalles de schiste rouge, perpendiculaires, adossées à un vieux houx.
De nombreux visiteurs vouent un culte à ce monument en y déposant des mots adressés à Merlin, des fleurs ou des cadeaux.

Mais peut-être Merlin est-il ailleurs, prisonnier, car selon la légende Viviane l’aurait enfermé dans une prison invisible faite d’air. Et on raconte que les nuits de grands vents, la plainte de Merlin retentit au plus profond du Val sans Retour… (Source)




L’islam est la seule « religion » au monde

qui s’attaque à tous les Peuples de la Terre.

Combattez-le !... pour notre survie.