jeudi 3 mars 2016

Trump-Clinton : duel au sommet

INTERNATIONAL
Donald Trump : mal vu par « l’establishment », mais soutenu par un fort courant populaire que les médias « français » croient pouvoir caricaturer en le qualifiant de populiste. Mais qu’est-ce qui a le plus de valeur ?... Le soutien des médias ou celui du Peuple ?...



Le « Super mardi » des primaires américaines, journée charnière qui présage du duel final pour la Maison Blanche, a fait ressortir les deux principaux favoris : Donald Trump chez les Républicains, Hillary Clinton chez les Démocrates.
Les scrutins, ayant eu lieu dans une douzaine d’États le 1er mars ont été un succès pour Donald Trump et Hillary Clinton. Et il n’a pas fallu attendre longtemps avant que ne commencent les « échauffourées » entre les deux.


« Nous allons rendre à l'Amérique sa grandeur. Hillary Clinton a été là trop longtemps. Si elle n'a pas réussi à améliorer les choses jusque maintenant, elle ne va pas les améliorer durant les quatre prochaines années. Ca va juste être de pire en pire », a déclaré Donald Trump dans un discours devant ses partisans après avoir entendu celui d’Hillary Clinton.


Alors que le candidat républicain compte dans sa poche, depuis le 1er février, 10 des 14 États, les médias américains prévoient que Donald Trump est en passe de devenir « inarrêtable ».
Durant ce « Super mardi », Donald Trump a écrasé ses rivaux dans sept États dans sa course à l’investiture républicaine. La représentante des Démocrates a, pour sa part, raflé presque tous les États à l’exception de quatre où Bernie Sanders, le sénateur du Vermont, l’a emporté.
La victoire la plus facile pour Bernie Sanders a eu lieu dans son État, le Vermont, où il a reçu selon un bilan provisoire, près de 86% des suffrages et où la foule lui a accordé un accueil digne d’une super star.
Avec Source



L’islam est la seule « religion » au monde

qui s’attaque à tous les Peuples de la Terre.

Combattez-le !... pour notre survie.