lundi 1 février 2016

Thomas Fabius en examen pour faux et usage de faux

JUSTICE
Véritable « accro » à la roulette, Thomas Fabius est aussi dans le collimateur de la Justice Outre-Atlantique où il fait l’objet d’un mandat d’arrêt pour dette de jeu.

Thomas Fabius, le fils du ministre français des Affaires étrangères, a été mis en examen pour faux et usage de faux vendredi 29 janvier. Les juges lui reprochent des faits en lien avec sa passion pour les jeux d'argent.
Voilà bientôt cinq ans que la justice s’intéresse à Thomas Fabius. Depuis 2011, lorsque la Société Générale porte plainte contre lui. Le jeune homme est soupçonné d'avoir écrit un faux courriel en vue d'obtenir un crédit dans un grand casino de Marrakech. Car Thomas Fabius, 34 ans, est un véritable accro à la roulette. Et bon joueur qui plus est.

Mais au cours de leurs investigations, les enquêteurs s’étonnent de son train de vie. Les conditions d'acquisitions en 2012 d'un luxueux appartement parisien pour 7 millions d'euros alertent « Tracfin », le gendarme français des transactions financières. L'organisme signale ainsi un virement suspect de 8,5 millions d’euros sur ses comptes bancaires. Un pactole empoché en à peine un an.

Outre-Atlantique aussi, Thomas Fabius est dans le collimateur de la justice. Il est sous le coup d'un mandat d'arrêt depuis octobre dernier pour une dette de jeu. Le fils du ministre des Affaires étrangères aurait signé à Las Vegas une série de chèques en bois pour plus de 3 millions d'euros.

L’islam est la seule « religion » au monde

qui s’attaque à tous les Peuples de la Terre.

Combattez-le !... pour notre survie.