mardi 2 février 2016

Düsseldorf monte la garde contre les migrants

SÉCURITÉ
Les membres de «Düsseldorf veille» ont appelé à patrouiller dans les villes afin d’éviter que des événements comme ceux de Cologne puissent se reproduire. « Nous n’accepterons pas la violence à l’encontre des êtres humains dans nos merveilleuses villes !»



De l’autre côté du Rhin, les terribles événements de la nuit de la Saint-Sylvestre ont marqué un tournant. Cette soirée, qui a vu des centaines de femmes agressées dans plusieurs villes allemandes, notamment Cologne, par des hommes d’origines étrangères dont plusieurs demandeurs d’asile, a changé la perception de bien des citoyens à l’égard des migrants. Pour beaucoup, fini l’accueil chaleureux sur le quai des gares, les pancartes «refugees welcome» ou même les initiatives d’hébergement à grande échelle.

Et dans le débat public, beaucoup se demandent comment la police a pu se faire déborder à ce point et permettre ces agressions de masse. C’est dans cette optique, à l’instar des «Soldats d’Odin» en Finlande, que plusieurs groupes ont décidé de prendre les choses en main.

À Düsseldorf, dans l’Ouest, un nouveau collectif s’est lancé. Il y a quelques jours «Düsselorf is watching», littéralement «Düsseldorf veille» a vu le jour. Les membres ont appelé à patrouiller dans les villes afin d’éviter que des événements comme ceux de Cologne puissent se reproduire.

Un temps sur Facebook, le groupe d’origine a semble-t-il été remplacé par un homonyme. Sur la première version de la page, les administrateurs décrivaient leur mouvement ainsi :

«Depuis que ce genre de chose arrive encore et encore dans nos belles cités, notamment depuis quelques mois, nous souhaitons et nous devons faire quelque chose. Chacun d’entre nous a une petite amie, une mère, une sœur, une cousine, une tante ou une femme. L’idée est la suivante : les week-ends et certains jours, montrons clairement notre présence dans les rues et le fait que nous n’accepterons pas la violence à l’encontre des êtres humains dans nos merveilleuses villes !»

C’est ce sentiment d’insécurité qui prodigue un terreau si fertile aux initiatives de défense citoyennes. Et le phénomène aurait même touché la France.


L’islam est la seule « religion » au monde

qui s’attaque à tous les Peuples de la Terre.

Combattez-le !... pour notre survie.