mardi 24 novembre 2015

Artigat : perquisition chez l'islamiste Olivier Corel

Connu pour toutes ses activités et ses liens avec
les frères Merah, Coulibaly, Clain...
cette 
«chance pour la France» allait et venait librement !

U
n important dispositif de Gendarmerie est déployé autour de la Commune d'Artigat (Ariège, non loin de Pamiers) depuis ce matin. Soixante gendarmes (une quarantaine de véhicules  dont des blindés) ont perquisitionné le domicile d'Olivier Corel, un islamiste syrien naturalisé français, précédemment interpellé dans des affaires liées au terrorisme et qui avait déjà fait un « séjour » chez Daesh. Encore un de ceux que les imbéciles appellent « une chance pour la France ».
Les Services de Renseignement l'avaient d'ailleurs à l’œil depuis une quinzaine d'années.
Corel était également connu pour ses liens avec les frères Merah, Coulibaly, Clain et bien d’autres auxquels il dispensait des cours de maniement d’armes... et c'est seulement maintenant que certains font semblant de le découvrir !
Plus grave encore: sachant tout cela depuis si longtemps, les gouvernements successifs, de droite comme de gauche, n'ont jamais donné l'ordre de le mettre hors d'état de nuire. Une négligence  plus que coupable qui frise la connivence.n


Deux hélicoptères de Gendarmerie ainsi que de nombreux membres de l'antiterrorisme et du renseignement informatique étaient sur place autour d'Artigat, où le domicile d'Olivier Corel, dit « l'émir blanc » était en cours de perquisition en milieu de matinée, ainsi que d'autres maisons dans les milieux islamistes. On ignore encore s'il y aurait des interpellations, selon une source proche de l'enquête.

Un « guide spirituel » salafiste

Olivier Corel, 69 ans, était parti rejoindre les rangs de Daesh après avoir passé cinq ans en prison (Ndlr. La prison, ça aide…). Il a ensuite été à l'origine d'une des filières majeures du djihadisme en France, la « filière Artigat» qu'il a fondée en 1987. C'est là qu'il est notamment devenu proche de Mohammed Merah, et de Fabien Clain, terroriste français d'origine Réunionnaise dont la voix a été identifiée par les enquêteurs dans le message de revendication de l'État Islamique après les attentats du 13 novembre (Ndlr. Mais tous continuaient d’aller et venir librement !).

Dans les années 1990, il est surveillé par la police car de plus en plus de jeunes viennent chez lui faire des « stages » de maniements d'armes tel que Amedy Coulibaly ou encore les frères Merah. Mais Olivier Corel n'a jamais été véritablement inquiété par la police car il n'était pas dans l'activisme (Ndlr. Bah voyons !...). Ce franco-syrien naturalisé français était plutôt considéré comme un « guide spirituel » salafiste pour les « jeunes » (Ndlr. Certainement pas des Cadurques, des Arvernes, des Tolosates ou des Tectosages…) de la région Toulousaine.

Cette perquisition intervient dans le cadre de l'état d'urgence et n'a pas de lien (Ndlr. Ouf ! Dormez tranquilles, bonnes gens !), pour l'instant, avec les attentats de Paris et Saint-Denis.n

Source

L’islam est la seule « religion » au monde

qui s’attaque à tous les Peuples de la Terre.

Combattez-le !... pour notre survie.