dimanche 21 avril 2013

Que notre démocratie fonctionne mal ! par Manuel Gomez

N
ous, les citoyens, nous élisons des parlementaires pour nous représenter à l’Assemblée Nationale. Nous parlons donc d’une démocratie représentative.
Lorsqu’il s’agit de légiférer sur une loi sociétale qui concerne l’ensemble des Français ce sont nos décisions qui priment et nos représentants (députés et sénateurs) n’ont pas à exprimer ni leur propre sentiment ni les mots d’ordre de leur parti politique, mais uniquement notre volonté et en cas de forte contestation seul un référendum peut la leur faire connaître.¢


Au sujet du « mariage pour tous » il est plus que probable que ni le président de la république ni la gauche en générale, n’imaginaient une telle opposition irréductible.
Ils se sont embourbés et espèrent s’en tirer le plus vite possible mais cela laissera des traces indélébiles car les opposants ne s’effaceront pas dès la loi votée et le malaise ne fera que s’amplifier.
Et pourtant il aurait suffi d’un simple référendum pour que le pouvoir sorte grandi de cette pénible aventure, qui n’avait pas sa place en ce moment dans le tourbillon économique qui nous attire vers des profondeurs que l’on n’imagine sans doute pas.
Une majorité, même minime, aurait fait taire les partisans de l’une ou de l’autre proposition.

Les gouvernements, les parlementaires, sont à notre service. Ils ne doivent jamais l’oublier car les citoyens, eux, n’oublient pas et cela ne finit pas toujours très bien. De nombreuses dates sont là pour le leur rappeler.¢

L’islam est la seule « religion » au monde

qui s’attaque à tous les Peuples de la Terre.

Combattez-le !... pour notre survie.