jeudi 18 avril 2013

Frigide Barjot, de la trahison à la capitulation – par Marc Noé

"Un véritable Münich 2013 !..."
F
rigide Barjot et les organisateurs de la Manif Pour Tous ont été reçus mardi dernier au ministère de l’Intérieur par Manuel Valls. Cette rencontre avait pour but de fixer le cadre des futures manifestations.
Selon les déclarations mêmes de Frigide Barjot, elle a débouché sur une « charte de comportement » pour éviter, dit-elle, des atteintes « contre les biens et les personnes » durant les manifestations. Mais de quelles atteintes aux biens et aux personnes parle-t-elle ?... Du bruit, certes, il y en a eu, mais rien n’a jamais été cassé ni même abîmé et  personne n’a été molesté par les manifestants quels qu’ils soient ! Nulle part. On ne peut pas en dire autant des forces de l’ordre contraintes d’appliquer les consignes du ministère. Alors parlons clair : l’attitude de Frigide Barjot équivaut ici à une capitulation en rase campagne. Elle n’a fait que livrer des manifestants sincères pieds et mains liés au pouvoir socialiste. C’est nouveau, ça vient de sortir : une charte de comportement… Un véritable « Münich 2013 », oui !¢


Les propos tenus à la sortie de la Place Bauveau par la « meneuse de revue » sont édifiants.

« Nous sommes satisfaits de ce que le gouvernement soit entré dans le dialogue. » Mais quel dialogue ?...

« Le gouvernement a pris la mesure du mouvement et a décidé de l’organiser avec nous. » Ben voyons ! Vous imaginez les socialistes organiser une VRAIE MANIF contre eux-mêmes ?...

« Le ministère de l’Intérieur a pris des mesures pour que tout se passe bien, nous mettrons tout en œuvre avec les forces de d’ordre pour qu’il ne se passe plus rien. » En dénonçant ceux qui ne suivraient pas les délires de Barjot, par exemple ?...

« Techniquement, il y aura des réunions préalables avec les forces de l'ordre et tout sera fait pour que les groupuscules soient mis à l'écart. » Pour compléter le tableau, elle aurait pu préciser « … des groupuscules mis à l’écart, gazés, triqués et emballés » avec sa bénédiction !...

« Nous pouvons appeler la population à venir défiler. » Autrement dit, la population n’a plus qu’à monter dans les wagons. Les noms et les adresses seront relevés pendant le trajet !...

« Nous appelons à manifester contre l’homophobie. » Ceux qui bataillaient contre la loi Taubira en seront pour leurs frais et amalgamés à un autre thème. Qu’est-ce que l’homophobie vient faire là-dedans ?...

« Nous ne lâcherons rien, dans la légalité et le pacifisme. » Forcément : il n’y a plus rien à lâcher !...

E Que ceux qui parlent en toute sincérité d’un mai 68 à l’envers se rappellent que, en 68 précisément, voyant qu’il ne contrôlait pas le mouvement étudiant, le parti communiste le brisa en prônant la légalité et le retour à l’ordre. Peu après, tout rentrait progressivement « dans l’ordre ». Aujourd’hui, Frigide Barjot et sa poignée d’organisateurs ne font pas autre chose.

C’est une trahison suivie d’une capitulation. L'illusion  a fait son temps. Que les personnes véritablement sincères ne se laissent plus abuser : ce n’est pas en suivant celle qui se qualifie elle-même grotesquement de « femme à pédé » et en appelle au « peuple du 9-3 » qu’ils empêcheront le passage en force de la loi Taubira. Là, c’est joué d’avance.

© Marc Noé
Ancien Maire-Conseiller Général de Seine-et-Marne
Pour FPI-Le Gaulois


Voir aussi les articles sur le même sujet:
E Frigide Barjot déjante (17/04/2013)

Tout un symbole...

L’islam est la seule « religion » au monde

qui s’attaque à tous les Peuples de la Terre.

Combattez-le !... pour notre survie.