mardi 12 mars 2013

Dilemme élyséen ? Le public aussi s’interroge

D
epuis la parution de l’information sur de nombreux sites selon laquelle Julie Gayet serait la nouvelle maîtresse de François Hollande (voir notre article du 07 mars 2013), les courriels affluent sur la messagerie du Gaulois et vraisemblablement sur d’autres sites diffusant la même information non démentie (ou rumeur ?...).
Il n’est bien sûr pas possible de les publier tous mais, bien davantage que le côté cocasse, ce sont les conséquences envisageables qui font l’objet de sérieuses interrogations de la part d’un public déjà passablement échaudé et déçu:
E Julie Gayet va-t-elle emménager à l’Élysée et à nos frais ?...
E Valérie Trierweiler va-t-elle déménager du Palais présidentiel ?...
E Les deux maîtresses vont-elles cohabiter sous les lambris de la République ?...
E Y aura-t-il des « incidences sur le fonctionnement de l’Élysée » et si oui, lesquelles ?...
E Laquelle des deux femmes sera habilitée à représenter la France ?...
E De quel droit et en vertu de quel statut une maîtresse dispose-t-elle de locaux et d’un cabinet à l’Élysée payé par le contribuable ? (sur le sujet, voir notre article du 25 février 2013)
E Le président a-t-il l’intention de monter un harem ou de fonder un triumvirat ?... (Nous avons repris cette question précisément pour son caractère badin qui tranche d’avec les autres)¢

Autant de questions légitimes qu’il n’est tout de même pas interdit de se poser, sans pour autant tomber dans la médisance. Des questions qui mériteraient donc des réponses et surtout d’être traitées autrement que par le lourd silence médiatique actuel. Ne fusse que par égard pour les électeurs-contribuables qui ont le droit de savoir où passent leurs contributions. D’autant qu’aucun démenti n’est venu infirmer cette « info » qui court désormais le Net comme le lièvre la prairie. (voir la vidéo)

Mais en tout état de cause, nos lecteurs sont d’accord sur un point : Valérie Trierweiler semble avoir eu raison de vouloir conserver son emploi de journaliste.

De même, tous relèvent la contradiction du président qui demeure contre le mariage pour lui mais qui persiste à vouloir imposer le « mariage pour tous ». Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais...

Alors bien sûr, « Le Gaulois » n’a pas vocation à porter un quelconque « jugement moral » sur ce genre de situation qui relève du domaine privé… Chacun mène sa vie comme il l’entend.

E Mais il faut reconnaître qu’un locataire antérieur de l’Élysée avait toutefois su maintenir une plus grande discrétion sur un cas similaire… même si, là encore, la République en avait été de sa poche. A moins qu'il ne s'agisse là d'une énième rumeur...¢

L’islam est la seule « religion » au monde

qui s’attaque à tous les Peuples de la Terre.

Combattez-le !... pour notre survie.