mardi 18 décembre 2012

Les évènements actuels… de l’Histoire ancienne ! par NB

Les Romains de la décadence

Hé oui ! Pour qui connaît l’Histoire ancienne, sans évidemment entrer dans les détails, sans l’analyser au microscope, mais en la survolant, simplement en la survolant, on se rend compte d’une chose à la fois toute simple et effrayante : l’Histoire se répète toujours, TOUJOURS.

Hittites, Hourrites, Kassites, Hyksos, Assyriens, Nubiens, etc… autant de peuplades qui n’arrivaient pas à la cheville du peuple égyptien et qui à force d’infiltration et de pourrissement du corps social ont enfin pu arriver à ce dont ils rêvaient depuis toujours : abattre la civilisation égyptienne et aller au pillage.

Ø  Les dernières recherches génétiques prouvent qu’aujourd’hui, seulement 1% de la population égyptienne possède les mêmes gènes que ceux de leurs glorieux « ancêtres ».

La Grèce antique, berceau de notre civilisation, belliqueuse mais absolument géniale à tous points de vue commença à réellement décliner et s’écrouler à partir d’Alexandre le Grand qui ordonna l’hellénisation et l’assimilation des barbares de l’Empire… autant de peuplades qui n’arrivaient pas à la cheville du peuple grec et qui à force d’infiltration et de pourrissement du corps social ont enfin pu arriver à ce dont ils rêvaient depuis toujours : abattre la civilisation grecque et aller au pillage.

Ø  Les dernières recherches génétiques prouvent qu’aujourd’hui, à peine 8% de la population grecque possède les mêmes gènes que leurs glorieux « ancêtres ».

Germains, Alains, Vandales, Huns, Wisigoths… autant de peuplades qui n’arrivaient pas à la cheville du peuple romain et qui à force d’infiltration et de pourrissement du corps social ont enfin pu arriver à ce dont ils rêvaient depuis toujours : abattre la civilisation romaine et aller au pillage.

Ø  Les dernières recherches génétiques prouvent qu’aujourd’hui, à peine 12% de la population italienne possède les mêmes gènes que ceux de leurs glorieux « ancêtres ».

Toutes les grandes civilisations meurent par métissage. Elles se développent et survivent à la jalousie et à la convoitise tant que le peuple qui la génère reste fier.

Ensuite... Une grande civilisation est comme une superbe demeure dans une rue de masures et de taudis.
Si les portes ne ferment plus à clef et que les fenêtres restent ouvertes, il est certain qu’au bout d’un certain temps, elle sera envahie, pillée et dévastée.
Nous en sommes à l’étape où la porte ne ferme plus à clef et où certains envisagent de laisser les fenêtres ouvertes.
Chaque fois qu’ici ou là des gens « intelligents » ou très « intelligents » ou très-très « intelligents » ou très-très-très « intelligents » nous expliquent avec force raisonnements et force acrobaties cérébrales, les ineffables bienfaits du mélange… chaque fois, CHAQUE FOIS, je ne peux m’empêcher de penser à l’écroulement de l’Égypte, de la Grèce ou de Rome.
J’imagine alors que les mêmes « intelligents » existaient aussi à cette époque et devaient tenir le même genre de discours pendant que leur monde s’enfonçait doucement dans le chaos… sûrement.

Ne nous leurrons pas, ne rêvons pas, l’Europe est en train de changer de peuple. Elle va donc irrémédiablement décliner et s’effondrer.
À moins que… à moins que, pour une fois, pour la première fois depuis la nuit des temps, les hommes tirent enfin les leçons de l’Histoire.
Ce sera le deuxième pas de géant de l’humanité, le deuxième, après celui d’Armstrong sur la Lune.

L’islam est la seule « religion » au monde

qui s’attaque à tous les Peuples de la Terre.

Combattez-le !... pour notre survie.