jeudi 20 décembre 2012

Hollande se couche devant le lobby bancaire et la grande finance


Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National
Le projet de loi présenté ce jour en Conseil des ministres portant sur la réforme bancaire constitue un nouveau recul du gouvernement face au lobby des banques et de la finance internationale.
Revenant sur la promesse du candidat Hollande de séparer les activités de crédit et de spéculation au sein des établissements bancaires -mesure saine et de bon sens que nous défendons depuis longtemps, le gouvernement de monsieur Ayrault se drape dans une formulation aussi brumeuse qu’inefficace établissant la « séparation des activités utiles au financement de l’économie des activités spéculatives ».


Quand on sait la subjectivité d’une telle appréciation il est évident que cette loi ne changera rien, ce que confirment les professionnels du secteur. Le silence des grandes banques sur le sujet en est d’ailleurs la plus éloquente démonstration.

Ce renoncement de François Hollande intervient curieusement quelques jours après qu’un dirigeant de la FED, Monsieur Tarullo, a déclaré qu’il serait « hasardeux et coûteux » de revenir à une séparation des activités bancaires, pourtant souhaitée par la majorité des acteurs de l’économie réelle.

En dépit des envolées lyriques de la campagne présidentielle, quand le candidat désignait le monde de la finance comme son principal adversaire, c’est donc bien la finance qui a dévoré François Hollande, servile agent de la grande banque, aussi docile que son prédécesseur.

L’islam est la seule « religion » au monde

qui s’attaque à tous les Peuples de la Terre.

Combattez-le !... pour notre survie.