jeudi 15 novembre 2012

L’Algérie ne veut pas de travailleurs clandestins


Plus de 200 travailleurs étrangers, en situation irrégulière ont été découverts dans la cimenterie Lafarge de M’sila, par la commission de sécurité de la wilaya lors de sa visite d’inspection au mois d’octobre au site du leader mondial du ciment sise à Hammam Dalaa (M’sila).
Ce  comité  a décelé sur site plusieurs étrangers, dont le nombre, selon nos sources dépassent les  200 personnes, venues principalement de France et du Maroc, durant la période janvier-octobre de l’année en cours, titulaires des visas ‘’Affaires’’, avec mention explicite ‘’NON AUTORISE À TRAVAILLER’’, bosser en toute impunité dans les ateliers de cette usine.


Si l’entrée de ces ressortissants étrangers dans le territoire Algérien semble être régulière, il n’en est pas de même pour leur position  vis-à-vis de la  réglementation Algérienne régissant  l’emploi de la main d’œuvre étrangère.
Si le nombre de ces travailleurs n’avait pas atteint ce chiffre, personne n’aurait soupçonné quoi que se soit et personne  n’aurait réagi à cette situation.
Le chef de l’exécutif de la wilaya de M’sila, qui, face à ces infractions à la législation du travail, a sommé les services concernés de prendre toutes les mesures nécessaires pour  mettre un terme à cette situation.
El-Watan

L’islam est la seule « religion » au monde

qui s’attaque à tous les Peuples de la Terre.

Combattez-le !... pour notre survie.